Commentaire

Balcon de l’ Everest jusqu’à Tengboche — 2 commentaires

  1. Plus très jeunes (entre 65 et 70 ans) nous avons entrepris l’aventure du trek du balcon de l’Everest dans les pas de Shiba.
    Nous nous étions préparés en marchant tous les jours avant le départ. A partir du moment ou Shiba nous a accueillis, tout s’est bien passé et nous avons pu découvrir le Népal, à Katmandou puis en trek pendant 9 jours sans en regretter une seule seconde.
    Grâce à lui nous avons pu découvrir ce merveilleux pays et rencontrer certains de ses habitants dans les lodges où nous avons été reçus avec une grande chaleur amicale. En particulier dans le village de Khunjung hors du temps et des sentiers les plus pratiqués nous avons pu toucher un Népal authentique et précieusement peu fréquenté.
    Nous avons découvert une alimentation simple très parfumée. N’hésitez surtout pas à manger un pain tibétain au petit déjeuner.
    Loin des agences européennes commerciales, n’hésitez pas à suivre les parcours offerts par Alliance Himalaya, en toute sécurité et dans une démarche d’une grande humanité envers les porteurs et leurs familles frappées bien plus que nous par le COVID qui les a privés de ressources essentielles depuis mars 2019. Ils vous attendent.
    Bon trek!
    Dominique et Jean-Yves

  2. Nous ne saurons jamais assez remercier Shiba et son agence Alliance Himalaya pour son accueil, son professionnalisme et le soin apporté dans l’organisation de notre séjour.
    Tout s’est tellement bien passé et à aucun moment nous ne nous sommes dit que l’effort physique était trop important pour nous, Shiba ajustant très exactement son rythme à notre propre capacité. Nous avons été vraiment accompagnés et guidés de telle façon que notre trek sur le balcon de l’Everest s’est déroulé dans une ambiance pleine de chaleur et de gaité.
    La grande culture de Shiba et sa parfaite connaissance du Népal nous ont permis de découvrir le pays dans sa diversité, de faire de merveilleuses découvertes et des rencontres chaleureuses, hors des sentiers battus et des circuits les plus fréquentés..
    Merci aussi à nos deux porteurs Bashu et Krishna pour leur gentillesse et leurs sourires, la barrière de la langue ne nous permettant malheureusement pas d’échanger autrement que par l’intermédiaire de notre guide qui parle quant à lui un excellent français.
    Bref, notre projet dont nous n’étions pas sûrs qu’il nous fût accessible s’est concrétisé dans les meilleures conditions possibles, ce qui nous permet d’envisager un second trek dans une autre région du Népal, avec Alliance Himalaya, bien sûr!.

    Dominique et Jean-Yves