version : Anglais, Allemand

FORMALITÉS VISAS

Votre passeport doit disposer de 6 mois de validité au-delà de la date de retour de votre voyage. Vérifiez impérativement ce passeport. Il est de votre seule responsabilité d’obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays avant la date de votre départ.

Le visa obligatoire peut être obtenu directement sur place à l’aéroport de Kathmandou.
Le prix du visa est de 25 $ pour un séjour de 15 jours et de 40 US$ pour un séjour de 30 jours (le visa se paie en USD, en EURO ou Roupies Népalaises).
Pièces à fournir à votre arrivée à l’aéroport de Katmandu :
– Passeport valable 6 mois après la date de retour du voyage.
– 1 photo d’identité.

Pensez à demander un visa “Re entry” ( multiple) si vous souhaitez sortir du Népal pour aller au Tibet,  en Inde ou au Bhoutan et revenir ensuite  au Népal  .

Important : Vérifiez attentivement que les autorités compétentes aient bien collé le timbre qui atteste de votre autorisation pour la durée de séjour demandée. Il peut arriver qu’ils oublient : Votre visa n’est alors pas valable !

PERMIS DE TREKKING

Tous les treks dans les zones protégées sont soumis à un permis que votre guide se chargera d’obtenir.
pour son obtention, à votre arrivée vous nous transmettrez :
la photocopie de votre passeport
ainsi que 2 photos d’identité.

ASSURANCES

Pour ceux qui partent en trekking, il est impératif de contracter une assurance de rapatriement sanitaire couvrant aussi les frais de recherche en montagne et garantissant le recours possible à un hélicoptère en cas d’accident en montagne (2700 euros minimum).
Vérifiez les montants garantis par la police d’assurance et assurez vous que le contrat ne comporte pas de clauses restrictives (en particulier pour les assurances fournies par les cartes bancaires). S’il advenait que des frais médicaux ou de secours n’étaient pas couverts par l’assurance du client, la totalité des frais serait à sa charge et ne serait pas couvert par l’agence.

Equipement

_   Le sac de voyage:

Une valise n’est pas recommandée pour voyager au Népal. Pour transporter vos bagages plus facilement (surtout pour les porteurs), nous vous conseillons d’emmener un sac à dos ou un sac marin.
Au cours d’un trek en lodge , il est prévu 1 porteur pour 2 personnes. Les porteurs sont habilités à transporter 2 sacs pesant 10 kg chacun et leur affaires personnelles en plus .

1 Sac à dos de randonnée d’une capacité d’environ 25/30 litres pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée (appareil photo, films, cape de pluie, médicaments personnels, gourde, etc. …). Il est préférable de prévoir des sacs plastiques pour emballer vos affaires et en assurer l’étanchéité.

_   équipement :

1 chapeau ou casquette
1 bonnet
T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche) : éviter le coton, très long à sécher
1 sous-pull ou chemise manches longues
1 collant
1 short ou bermuda (à éviter pour les filles : optez pour le panta-court)
1-2 pantalons de trekking, légers
1 cape de pluie
1 veste en “fibre polaire” genre Polartec ou Windstopper
1 veste style Goretex, simple et légère
1 gilet ou anorak chaud (de novembre à mars)
Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type “tennis” (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules
1 paire de gants (de novembre à mars)
1 paire de chaussures de randonnée de bonne qualité
1 paire de sandales.
Equipement:
1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
1 ou 2 bâtons télescopiques (selon vos habitudes)
1 gourde (1 litre minimum)
1 lampe frontale + piles
1 sac de couchage pouvant aller à -20° C de décembre à février et à 0° C en température dite “confort ” les autres mois. Pour Everest : – 20 °c.
1 drap sac (plus facile à laver après le trekking que le sac de couchage)
1 couteau de poche

Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence, serviette de toilette qui sèchent rapidement
Papier toilette + briquet

Vous avez la possibilité d’acheter tout le nécessaire à Kathmanduet à Pokhara : Les boutiques spécialisées y sont nombreuses. Les produits, même si ce sont des contrefaçons pour la plupart, sont de qualité et à des prix vraiment attractifs. Demandez conseils. Vous pouvez également louer le matériel (sac de couchage, bâton, vêtements…) Avant votre départ au Nepal, notre guide de l’agence prendra le soin, avec vous, de vérifier le contenu de votre sac pour s’assurer qu’il n’y manque rien d’indispensable.
Vous pouvez laisser votre surplus de bagages dans les hôtels de Pokhara et de Kathmandu si votre itinéraire vous le permet. Vos bagages seront entreposés en toute sécurité.

SANTÉ

Recommandations sanitaires :
Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

– En Montagne :

Mal Aigu des Montagnes (MAM) : Il peut poser problème à partir de 3 000 m, plus fréquemment au dessus de 4000 mètres. Le MAM provient d’une mauvaise adaptation des échanges gazeux du corps à la baisse de pression atmosphérique. Il en résulte des troubles connus sous le nom d’oedèmes pulmonaires ou cérébraux. Si un début d’oedème reste bénin, un oedème fort peut s’avérer mortel.

Les facteurs de déclenchement principaux du MAM sont : fatigue, déshydratation.

Il est donc absolument impératif de :
– S’hydrater plus que nécessaire : 3 litres par jour à 3000 mètres, 4 litres à 4000 – 5000 mètres).
– Limiter votre rythme de marche au palier endurance (140 pulsations minutes), même si vous vous sentez capables d’aller plus vite !!!
– Signaler à votre guide pendant le trekking les éventuels premiers symptomes de MAM : toux, fatigue, mal de tête, respiration difficile, nausée. Un début de MAM identifié se règle facilement. Par contre, un MAM “caché” peut devenir grave si on continue à prendre de l’altitude.
Un MAM naissant se traite en arrêtant de prendre de l’altitude. Un MAM développé se traite en perdant impérativement de l’altitude.
Le Diamox, diurétique puissant peut être adapté au traitement du MAM. Ce médicament doit être prescrit par votre medecin avant de partir en voyage.

– Pharmacie personnelle (demandez conseils à votre médecin si besoin) :

Vos médicaments habituels
Anti-diarrhéique (type Immodium, Lopéramide)
Pansement intestinal (type Smecta)
Pommade anti-inflammatoire
Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
Pastilles purifiantes (type micro pur) pour l’eau de boisson. Même si le goût n’est pas agréable, c’est mieux que d’acheter des bouteilles en plastique d’eau minérale, qui resteront dans les montagnes…
Bande adhésive (type Elastoplast en 6 cm de largeur) efficace en prévention des Ampoules…
Jeu de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
Traitement pour rhume et maux de gorge
Protection solaire (peau + lèvres)

 

TRANSPORTS

Les routes népalaises sont très fréquentées et le trafic est dense, en particulier à Kathmandu. Il est difficile de prévoir avec exactitude les temps de trajet. Il faut souvent faire preuve de patience. Nous organisons souvent nos séjours avec des véhicules privés ou des bus touristiques. Même en cas de grèves et de paralysie du pays, ils sont
généralement autorisés à circuler, à l’inverse des transports locaux. Ceux-ci sont donc plus aléatoires, mais permettent de découvrir le pays de façon plus intense et originale. Le coût des véhicules privés est aussi beaucoup plus élevé que les transports locaux. Si vous avez des exigences particulières dans ce domaine, merci de nous en faire part.

Les vols intérieurs (entre Kathmandou et Lukla, Pokhara, Jomsom, Nepalganj, Biratnagar…) sont soumis aux aléas climatiques et nepeuvent se réaliser que par bonne visibilité. Ceux-ci peuvent occasionner des retards et dans quelques rares cas  des modifications dans l’organisation du programme.

–  Il peut néanmoins arriver que des transport en commun publics soient utilisés en cas d’imprévus (ex : annulation d’un vol Jomsom/Pokhara entrainant la nécessité de revenir à Pokhara par la route).

– une mauvaise météo peut entrainer l’annulation des vols reliant Lukla à Kathmandou. Alliance Himalaya ne saurait être responsable de ces annulations.  En dernier ressort, et si aucun avion n’est autorisé à décoller, un vol en hélicoptère est la seule solution pour rentrer à Katmandou en temps et en heure afin de prendre votre vol international. Ce survol en hélicoptère reste à la charge des voyageurs.

HÉBERGEMENT

Il y a toutes les catégories d’hôtels à Kathmandu et Pokhara. Nous pouvons les réserver selon vos préférences. Pendant les principales saisons touristiques (en particulier en avril et en octobre), les bons hôtels sont tous pleins et malgré nos réservations, pratiquent parfois ‘‘la sur-réservation’’. Nous ne sommes pas responsables de cette pratique et nous faisons le maximum pour y remédier et le cas échéant, trouver une solution rapide.

– En Trekking

Les lodges sont des établissements sommaires. Selon les villages (et l’altitude) l’hygiène est plus ou moins bonne (mais toujours correcte et suffisante) ; les WC et salle de bain sont souvent en communs , parfois à l’extérieur du bâtiment principal. Les douches chaudes et le chauffage sont parfois payants. Ce sont des chambres “twin”, avec 2 lits  par chambre, avec des matelas d’épaisseurs variables, des cloisons souvent minces.

Ce confort varie également en fonction des régions (dans les Annapurnas ou dans la région de l’Everest les lodges sont plus confortables que dans le Manaslu ou la Dhaulagiri). Les lodges n’étant généralement pas chauffés, prévoyez un duvet épais (T° de confort-10 à -15°C) car les températures peuvent être froides la nuit. Les lodges de basse altitude (< 3000 mètres) proposent de plus en plus des douches simples, chaudes ou plutôt tièdes.

Les repas sont pris dans une salle à manger commune chauffée par un petit poêle à bois.

Il est parfois difficile de trouver de la place dans certains villages pendant les pics touristiques (région de l’Everest en particulier, ou sur les hauteurs des Annapurnas). Le groupe peut exeptionnellement être amené à loger dans des lodges différents.

NOURRITURE

Pour les repas les lodges proposent des repas plus ou moins variés. A noter que les Népalais
sont souvent végétarien et que la viande est rare. La base de la nourriture en montagne se compose de soupes, pâtes, riz, pomme de terre ou lentilles.

Matin : Galettes locales de céréales (avec miel, confiture) ou muesli ou porridge ou omelette.
Midi : Un plat principal (différents choix à base de : pates, pommes de terres, curry de légumes avec ou sans viande, riz, pizza).
Soir : Soupe  et plat principal ,  ou bien  plat principal et dessert.
Le plat national est le Dal Baht : C’est un curry de légumes frais servis avec une assiette de riz nature, une soupe de lentilles et des achars (crudités assaisonnés). C’est vraiment excellent et vous êtes servis à volonté !
Où que vous soyez, ne buvez jamais l’eau du robinet !
Une bouteille d’eau minérale d’1 L coûte entre 30 et 50 roupies. 50 à 150 roupies en trek.
Thé et Café sont disponibles à tous les repas.

Les boissons et les extras seront à vos frais .

 à Kathmandou , les repas sont libres : prévoir 10 Dollars /Euros/repas

BUDGET ET CHANGE

Kathmandou est équipé de nombreux distributeurs d’argent liquide. Vous pourrez y retirer facilement des roupies népalaises avec une carte visa ou mastercard.  Les paiements en Euro ou Dollars US sont acceptés.
Vous pourrez aussi faire facilement  du change à Kathmandu, Pokhara, Namche Bazar.

– POURBOIRES

Au Népal, la pratique des pourboires est courante et il est préférable de les prendre en compte dans votre budget de voyage. Cela reste à votre appréciation et selon les qualités des services reçus. A titre indicatif, nous vous indiquons ici une fourchette de ce qui se pratique au Népal:

Restaurant : 5 % de l’addition.
Chauffeur (voiture privée uniquement) : 50 – 100 Rs./participants
Hôtels : à votre appréciation dans les urnes prévus à cet effet.
Porteurs et assitant guide : 200 Rs minimum /participant/ jour
Guide : 250 Rs minimum /participant/ jour.