version : Anglais, Allemand

 

Une fête est toujours un événement significatif au Népal, où les gens trouvent plus de joie dans la participation que simplement  le fait de regarder. Au Népal chaque festival a une bonne occasion de servir; de manière à apporter la pluie ou d’avoir une bonne récolte, pour honorer une mère ou un père, d’éviter les calamités ou de nourrir son âme par la spiritualité . En fait, les fêtes sont la meilleure façon de comprendre et d’apprécier le chemin de la vie .


 

 – Janvier : 

  • Fête de l’Unité nationale, 11 janvier
  • Vasant Panchami, fin janvier : on célèbre de la naissance du printemps

 

– Février :

  •  Basanta Panchami, en janvier/février : retour du printemps associé à Saraswati, déesse du savoir et de la sagesse
  • Lhosar, fin janvier à Bodnath et Swayambunath : nouvel an tibétain .Ce festival est le plus impressionnant observé dans le mois de Février par les Sherpas. Ils organisent des chansons et des danses folkloriques à cette occasion. Ces danses peuvent être vus dans Khumbu, Helambu et d’autres régions du nord du Népal et aussi à Bouddhanath à Kathmandu.
  • Shivaratri ou la nuit de Shiva est observée en Février / Mars. Elle est célébrée en l’honneur du Seigneur Shiva. Une grande foire religieuse a lieu dans le Temple Pasupatinath et des milliers de personnes de partout dans Népal et en Inde affluent du Temple pour adorer le Seigneur Shiva.
  • Célébration de l’avènement de la démocratie (1951) 19 février : parades, défilés, feu d’artifices

 

– Mars :

  •  Holi Or Fagu, début mars : fête des couleurs pour célébrer la fin de l’année népalaise. C’est l’occasion de se réunir entre amis pour célébrer dans la joie et la bonne humeur l’arrivée du printemps .La Holi symbolise en effet l’arrivée de l’espoir et de la joie qui chassent par la même occasion la tristesse de l’hiver pour ramener les jours lumineux de l’été. les jeunes népalais s’aspergent  et projetent sur les passants une poudre colorée appelée “glutal.” Tandis que les adultes ne se parent que très légèrement de ces couleurs symbolisant pour eux la joie et l’amitié.
  • Ghodejatra (Mars / Avril):  Connu comme le Festival de chevaux, il est l’un des festivals les plus passionnants de Katmandou. Course de chevaux et autres sports ont lieu à Tundikhel ce jour. Dans d’autres parties de la ville, diverses divinités sont portées à hauteur d’épaule sur un  palanquin (khat) accompagné de musique traditionnelle.

 

– Avril :

  •  Chaitra Dasain, en mars/avril : fête dédiée à la déesse Bhagwati durant laquelle on sacrifie des chèvres et des buffles dans les temples
  •  Bisket Jatra, en avril : nouvel an népalais – La journée est observée comme une fête nationale célèbrée en grande pompe et avec spectacle. A cette occasion, Bisket Jatra est tenu dans la ville de Bhaktapur

 

– Mai :

  • Bouddha Jayanti, à la mi-mai, Le Népal est le lieu de naissance de Bouddha, la Lumière de l’Asie, le triple anniversaire de naissance, l’illumination et la mort du Bouddha est observé avec de nombreuses cérémonies colorées pour ce jour. Les gens célèbrent cet occasion avec une grande vénération rendre hommage à Bouddha dans des endroits comme Swayambhunath, Bouddhanath et Lumbini.
  • Festival Tiji à Lo Manthang – Mustang
  • Machchhendranath Rath Jatra : Ce festival est le plus grand événement socioculturel de Patan. Le char à roues d’une divinité connue comme Bungdyo ou Red Machchhendranath est faite à Pulchowk et traîné à travers la ville de Patan en plusieurs étapes jusqu’à ce qu’il atteigne la destination nommé Lagankhel.

 

– Août :

  • Gayatra, fin août : fête de la vache. Sorte de carnaval qui dure huit jours. Danser, chanter comédie et tout ce qui provoque la joie et le rire sont ses points forts.
  • Krishnastami :  fête qui marque l’anniversaire du Seigneur Krishna. En ce jour, impressionnantes cérémonies sont menées au temple de Krishna à Patan et au Changu Narayan.

 

– Septembre :

  •  Teej, Août à la mi-septembre :Teej est une fête hindoue célébrée par les femmes hindoues. Danse, chant populaire et la couleur rouge des saris de mariage des femmes dominent les jours de Teej. Les femmes se rassemblent aux temples de Shiva pour prier pour avoir une vie conjugale heureuse et pour les célibataires  trouver pour un bon mari.
  • Fête de Kumari, fin septembre :  à fin de la mousson, le festival d’Indra, le dieu de la pluie, est observée avec beaucoup d’enthousiasme dans la vallée de Katmandou. Le festival dure huit jours. Le char de Kumari, la déesse vivante, est sorti en procession à travers les rues principales de Katmandou. Le festival est spécialement connu pour les échos de tambours et des danseurs masqués.

 

– Octobre :

  • Dasain, fin septembre à début octobre : Le festival de Dashain est le plus important festival pour les Népalais. Le pays tout entier est dans une humeur de vacances enthousiaste au moment du festival.

 

– Novembre :

  • Tihare, en octobre/novembre : fête hindoue connue comme la “Fête des Lumières”, Tihar est célébré pendant cinq jours. Les maisons sont éclairées la nuit et bonbons spéciaux de différentes variétés sont préparés.
  • Festival Mani Rimdu au monastère de Tengboche ; Danses Sherpa effectué dans la région de Khumbu. Il est organisé chaque année à Tengboche et Chiwong monastères et au Thami Gomba. Les interprètes sont des moines et à cette occasion est soulignée par beaucoup de gaieté et de fête.
  • Vibhaha Panchami  C’est le célèbre festival de Janakpur dans le Terai. L’occasion commémore le mariage de Sita avec Ram, une des divinités hindoues les plus vénérés. Il attire des milliers de pèlerins de l’Inde à Janakpur.

 

– Decembre :

  • Mahalakshmi Puja : fête des moissons